Ernest Nivet (2)

Ernest Nivet (1871-1948).

 

Vie et destinée d’un praticien de Rodin
Lacour Francesca & Lucien

 

Des dizaines de bustes, des monuments aux morts… Une œuvre considérable, mais son nom n’est pas entré dans l’histoire. Sa vie durant, il s’est consacré à son art sans chercher la notoriété. Cet ouvrage, que nous devons à sa petite-fille, Francesca Lacour, et à Lucien Lacour, rétablit Ernest Nivet (1871-1948) à sa juste place et nous fait découvrir l’homme, son parcours, sa sculpture. Quittant Châteauroux pour parfaire sa formation à Paris, Ernest Nivet est engagé, à vingt ans, comme praticien par Rodin dans son atelier du Dépôt des marbres. Il y connaîtra la période éminemment créatrice des Bourgeois de Calaiset du Balzac. Il côtoiera Camille Claudel, Jean Escoula ou encore François Pompon, qui demeurera son ami. Mais, désireux de conquérir son autonomie en tant que sculpteur, il rompt avec Rodin en 1895 pour rentrer en Berry, renonçant à une carrière à laquelle il aurait pu prétendre.

Étayée par des documents et des témoignages familiaux inédits, illustrée par des photos jamais publiées, cette biographie de référence retrace l’histoire d’un artiste affrontant l’incompréhension, les difficultés matérielles, avant d’obtenir une reconnaissance officielle tardive, avec notamment la médaille d’or au Salon des artistes français en 1923 et le Grand Prix international de sculpture en 1937. Le lecteur découvrira l’univers intérieur d’un créateur qui a toujours cherché à exprimer « le plus possible dans le moins possible », selon la maxime écrite sur un mur de son atelier.

Francesca Lacour est archiviste paléographe et présidente des « Amis d’Ernest Nivet ». Lucien Lacour est agrégé de l’Université et a publié de nombreux articles sur Nivet.

 
Dernière modification : 15/05/2018
 
Retour haut de page
 
 
 
 

Le monde

Chargement : 66 ms