Présentation de J Y Montaigu

                                         

      Présentation de JEAN-YVES MONTAGU,

Grand reporter, historien

    par Alain Bilot, Président de l’Académie.

Mes chers collègues,

Sur le carton d’invitation est inscrit JEAN-YVES MONTAGU, Grand reporter, Historien ; essayons alors, le plus brièvement possible tant la carrière de notre récipiendaire couvre de larges domaines, d’analyser ce que recouvrent ces deux qualificatifs :

GRAND REPORTER, Jean-Yves MONTAGU l’est dans l’âme : né à La Vernelle près de Valençay lors de la seconde guerre mondiale d’une famille berrichonne, après des études de Lettres et d’Histoire et un bref passage dans l’Education nationale, il commence le journalisme en 1967 comme secrétaire de rédaction  au journal « L’Automobile ». Dans un bel article que lui a consacré « L’Echo du Berry » , il mentionne : «  Le journalisme avait l’avantage d’allier la passion de l’enquête au goût de l’écriture ce qui m’ intéressait. Le grand reportage, quant à lui, donnait du style à l’aventure  ». Rapidement il devient rédacteur : lui parvient alors l’information selon laquelle quelques  aventuriers traversent l’Afrique en voiture. Il couvre alors les premiers rallyes au Maroc, en Algérie et en Côte d’Ivoire. En 1979, c’est le premier Paris-Dakar créé par Thierry Sabine : « Le  Paris-Dakar, écrit Jean-Yves MONTAGU , c’était la fraternité avec les concurrents. Les conditions étaient extrêmes.il n’y avait pas l’assistance qu’il y a aujourd’hui ». Il rencontre celui qui allait devenir mondialement connu par ses somptueuses photographies du monde entier : YANN-ARTHUS BERTRAND : l’un photographie, l’autre écrit ; ils réaliseront plusieurs livres sur le PARIS-DAKAR. Grand Reporter, Jean-Yves MONTAGU a  parcouru  la planète , écrivant, par ex. « Le guide du Moyen-Orient : Syrie, Jordanie (1981), « L’Ecosse » dont est originaire une partie de ses ancêtres (1995), La Birmanie (1997) , Le Grand Ouest américain » (2001) , L’ Irlande (2002). A partir des photos de  YANN-ARTHUS BERTRAND, il écrira «  Les Côtes d’Armor vues du ciel «  (1996) et cette même année «  Le Lot vu du ciel ».

Pour les journaux, magazines, périodiques tels que Le Monde, le Figaro Magazine, Historia, Le Spectacle du Monde, V.S.D et GEO, il a donné de très nombreux articles abordant des sujets fort variés. Ce qui caractérise J-Y MONTAGU, c’est la haute idée qu’il s’est toujours fait du reportage « J’ai eu le chance d’appartenir à une génération où le grand reportage était ouvert à quiconque possédant une sensibilité d’écriture , devait aussi   être capable de piloter une voiture de rallye, barrer un voilier et faire au  repas de midi une interview de François Mitterrand avant de dîner le soir- même avec un poète comme Eugène Guillevic ». Son éthique exigeante l’incite à vérifier sans cesse l’exactitude de ses sources, manier la langue française avec précision, être à l’ écoute   de tous. «  Le grand reporter, écrit-il, portait cette singularité qui ne consistait pas à épouser l’air du temps  mais à le défier par des audaces et des diversités d’engagement qui m’ont poussé …….à parcourir le Monde, plus particulièrement L’Afrique et le Moyen-Orient pour réaliser de grandes enquêtes sur les trafics d’armes, d’animaux, ……à nomadiser avec les derniers bédouins d’Arabie, à partager la vie des moines cisterciens etc… ». L’Ame cistercienne (1999) est un magnifique ouvrage emprunt d’une grande spiritualité qui prouve que J-Y MONTAGU traite avec  bonheur des thèmes bien différents ;

Alors, direz-vous «  et le Berry, dans tout ça ??? ».
Jean Yves-Montagu  est très attaché à la terre qui l’a vu naître. Pour lui, «  Le Berry est une œuvre d’Art  » : ses plus importantes contributions à notre chère province sont un guide du Berry actuellement épuisé  et une rétrospective sur l’Histoire  du Berry parue dans l’Encyclopédie Bonneton, véritable bible d’une vaste érudition pour les passionnés du Berry.  Parmi les sept  spécialistes ayant contribué à cet ouvrage fondamental, mentionnons nos amis le Professeur Régis Miannay et Jean-Mary Couderc, biographe et archéologue du paysage. Notre futur Membre titulaire a composé la partie intitulée «  Le centre géostratégique de l’Histoire de France ».  Sont traités  l’unification capétienne, l’Art religieux au Moyen –Age, le Royaume de Bourges, l’architecture de la Renaissance, de l’Ancien Régime, l’art moderne et les nouveaux créateurs.

Parlons maintenant brièvement de l’Historien ;  là encore, la passion de l’enquête  de Jean-Yves MONTAGU et sa vaste culture font merveille : il est devenu le spécialiste de la guerre secrète en Berry ; vous allez maintenant le constater dans son exposé :  l’empreinte écossaise en Berry : de la guerre de Cent Ans à la Seconde guerre mondiale .     
                                                                         
Alain Bilot

 
Dernière modification : 22/01/2010
 
Retour haut de page
 
 
 
 

Le monde

Chargement : 108 ms