Présentation Didier Dubant

Présentation de Didier Dubant :

historien, archéologue

 

            Didier Dubant est né le 10 décembre 1962 à Argenton-sur-Creuse (Indre).

 

Après les Écoles élémentaires publiquesPaul Langevin et Henri Wallon à Déols (Indre), puis le Lycée Pierre et Marie Curie à Châteauroux (Indre), il débuta des études universitaires à Tours (Indre-et-Loire).

 

En 1983, il participa comme bénévole sous la direction de Gérard Coulon à la campagne d’été de fouille du temple gallo-romain à Argentomagus(36).

 

A Tours, il se lia d’amitié avec Jean-Mary Couderc, participant pendant l’année universitaire au relevé topographique d’un réseau parcellaire antique sur la commune de Cravant-les-Côteaux (Indre-et-Loire), puis également sous sa direction sur la même commune pendant l’été, à la fouille d’habitats et de fours de métallurgistes gallo-romains (tout d’abord comme simple fouilleur dès 1983 et à partir de 1986 comme responsable sur le terrain des campagnes de fouille de juillet et août).

 

Tout en poursuivant ses études, à partir de 1986, il travailla à Tours comme vacataire au Centre National d’Archéologie Urbaine, à l’époque dirigé par Henri Galinié.

 

Il effectua dans le département de l’Indre, à la demande de l’Etat et comme responsable, de multiples interventions archéologiques parmi lesquels en 1985 la fouille du système défensif de la ville de Châteauroux au sein de l’Ilot Molière, puis en 1986 et 1987 la fouille de l’église de Neuvy-Pailloux préalablement à sa restauration.

             A partir de 1989, il dirigea ou participa également à plusieurs interventions archéologiques préventives, menées dans la ville de Tours (en 1990-1991 il fut le Responsable de la double intervention de sauvetage programmé sur la “ Place de la Gare » et le« Palais des Congrès ”, opération qui amena la découverte et l’étude d’une nécropole antique, d’une décharge publique gallo-romaine, d’untronçon du système défensif urbain du XVIIesiècle, des vestiges de la première gare de Tours ; ainsi que l’étude du paléo-environnement d’un chenal fossile de la Loire avec présence de dépôts de tourbe).

 

En 1993, il est docteur en histoire de l’Université de Tours, avec une thèse associant l’histoire, l’archéologie et la géographie, thèse intitulée «Rapport homme/milieu physique à Tours des origines au XIXe siècle ».

 

            De 1994 à 1996, il intervient en Seine-Maritime dans le cadre de grands travaux d’archéologie préventive, réalisés préalablement à la mise en place de l’autoroute A29.

 

            Il est actuellement chargé du suivi des moyens de la recherche et des métiers à la Direction Scientifique et Technique de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (Inrap) à Paris.

 

Autre aspect moins connu de 1982 à 1984, pendant l’été, Didier Dubant fut Agent d’Accueil au bureau de l’Office du Tourisme de Châteauroux-Déols, bureau qui se situait à l’époque le long de la RN 20, au niveau de l’Aéroport « Marcel Dassault » de Châteauroux Centre et participa à la tenue du stand du Comité Départemental du Tourisme de l’Indre en 1983 à la Foire de Paris, Porte de Versailles.

 

Didier Dubant a également pris depuis 1992 la suite de Gérard Coulon pour le cours d’Archéologie de l’association “ 55 et plus ” de Châteauroux.

 

             Didier Dubant a réalisé bénévolement avec sa mère Liliane Dubant, pour le Point info Tourisme de Déols de 1994 à 2017 les expositions estivales suivantes : 

1994 - Déols 2000 ans d’histoire en collaboration avec Monique Carrillon.

1999 - Les Grandes Manœuvres du Centre Cher et Indre 1908.

2000 - Richard Cœur de Lion et le miracle de Déols en 1187.

2000 - Denise de Déols et les troubadours avec Magali Lachaud (bibliothèque municipale Eugène Hubert de Déols).

2002 - Bicentenaire de la Naissance de Victor Hugo. 

2002 - Le Tramway (dans l’Indre depuis sa création en 1902).

2003 - L’usine d’aviation Marcel Bloch, puis S.N.C.A.S.O. de Déols (Indre) de 1936 à 1952.

2004 - Fêtes berrichonnes. La Fête à Déols autrefois.

2004 - Bicentenaire de la Naissance de George Sand. Cette manifestation fut le déclencheur, en l’honneur de l’écrivain, de la création du concours littéraire international de la Nouvelle George Sand de Déols en Berry.

2005 - L’orphelinat de Déols.

2006 - Les pompiers à Déols.

2008 Ils atterrissaient les nuits de pleine lune (1941-1944 Cher et Indre).

2009 La révolution à Déols.

2010 Jacques Balsan (1868-1956) pionnier de l’aéronautique.

2011 Hiram Bingham, du Machu Picchu au Bas Berry 1911, 1918-2011.

2012 Les Place Carnot et La Fayette à Déols. Hier et aujourd’hui (histoire et archéologie).

2013 Exposition pour le Congrès Départementales de Sapeurs-Pompiers de l’Indre.

2014 Déols pendant la première guerre mondiale.

2015 Histoire des rues de Déols.

2016 L’école à Déols autrefois.

2017 L’abbaye Notre-Dame de Déols et la pierre d’Ambrault.

 

Il est également l’auteur de très nombreux articles d’archéologie et d’histoire dans différentes revues locales des départements de l’Indre, de la Touraine et du Cher.

Côté histoire du patrimoine, il est l’un des co-directeurs avec René Pécherat et Pierre Remérand de l’ouvrage : « L’abbaye Notre Dame de Déols », Académie du Centre et Lancosme éditions 2009, 357 pages.

Il est membre de très nombreuses associations historiques des départements de l’Indre, du Cher et de l’Indre-et-Loire.

 

Reconnu comme spécialiste de l’aéronautique Didier Dubant est l’auteur de plusieurs ouvrages dans ce domaine dont : « 50 ans d’aviation dans le ciel de l’Indre 1909-1959 », « Base américaine de Châteauroux-Déols 1951-1968 », « Ceux de l’usine d’aviation Bloch. Mémoire d’ouvriers dans l’Indre 1936-1951) » et tout dernièrement de « Châteauroux-La Martinerie 1915-2012. Histoire d’une base militaire dans l’Indre ».

 

 

. Intronisé à Déols en l’an 2000 avec Richard Hurbain, le propriétaire du château de Sarzay, comme chevalier de La Confrérie de l’Oignon d’Auxonne (Côte-d’Or).

. Titulaire de la Médaille de bronze du Tourisme par arrêté du 13 décembre 2001.

. Nomination au grade de chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres, en date du 22 décembre 2006 (promotion 2007) en qualité d’Historien, archéologue.

 

 
Dernière modification : 22/10/2018
 
Retour haut de page
 
 
 
 

Le monde

Chargement : 99 ms