Discours de Jean-Michel Degay

C’est avec un grand plaisir et en vous remerciant de l’honneur que vous me faite de bien vouloir me permettre d’exposer le rôle des Chambres de Métiers et de l’Artisanat dans l’économie de notre pays.

C’est aussi dans nos missions, d’apporter à nos jeunes la possibilité d’acquérir des compétences tout au long de leur vie.

 

Je n’ai aucun talent d’orateur c’est pour cela que je vous parlerai dans un premier temps de l’organisation des Chambres de Métiers en général et ensuite je me permettrais de vous faire une présentation en image de celle que je connais particulièrement pour y avoir siégé pendant 24 ans.

 

Instituées par la loi du 26 juillet 1925 sous le nom de Chambre de Métiers, elles portent le nom actuel de Chambres de Métiers et de l’Artisanat depuis la publication du décret n° 2004-1164 du 02 novembre 2004.

 

Les Chambres de Métiers et de l’Artisanat sont des établissements publics administratifs sous la tutelle des Préfets de Région et l’autorité est assuré par un Président élu, assisté d’un bureau constitué d’artisans élus aussi par leur pair. L’assemblée départementale était constituée de 35 élus jusqu’aux dernières élections en octobre 2016 et ramené à 25 élus dont 15 siègent à la Chambre Régionale de Métiers.

 

Le réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat est constitué de 107 établissements (métropole et outre-mer). . Il y a en principe une CMA par département, voire 2 ou 3. Elles sont fédérées au niveau régional :

soit par des Chambres Régionales de Métiers et de l’Artisanat (CRMA) au nombre de 11. Il y a un président régional issu d’une chambre départementale et un président par département.
Soit sous forme de Chambre de Métiers de Région avec un Président Régional et des délégués départementaux (CMAR) au nombre de 8.

 

Au niveau national le réseau est représenté par l’Assemblée permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (APCMA) constituée par les Présidents Départementaux et Régionaux. Elle est placée sous la tutelle du Secrétaire d’Etat au Commerce, à l’Artisanat et au Tourisme .

 

Les attributions principales des Chambres de Métiers et de l’Artisanat Départementales :

- Tenir le répertoire des métiers ;

- Reconnaître la qualité d’artisan et d’artisan d’art, et attribuer la qualité de maître-artisan ;

-Organiser l’apprentissage dans le secteur des métiers ;

- Contribuer à l’expansion du secteur des métiers ;

 -Participer à la prévention et au traitement des difficultés des entreprises artisanales ;

 -Participer au développement de la formation professionnelle ;

 

Les Chambres Régionales de Métiers  définissent les orientations et coordonnent l’action des chambres départementales qui leur sont attachées.

 

Le financement des CMA repose principalement sur la taxe pour frais de CMA perçue auprès des entreprises artisanales enregistrées au répertoire des métiers ce qui représente sensiblement la moitié du budget de fonctionnement. La deuxième moitié étant les redevances des stages obligatoires, les frais d’immatriculations au répertoire des métiers, de subventions régionales pour assurer les formations.

 D’autres actions sur appel d’offres viennent compléter ces recettes afin d’équilibrer le budget.

 

L’artisanat c’est 250 métiers « manuels » dans lesquels nous retrouvons les métiers d’art. Ces métiers sont regroupés en 4 grandes familles

l’alimentation (volailler, boucher, charcutier, boulanger, fromager, etc …
le bâtiment (mosaïste, maçon carreleur, émailleur, couvreur, charpentier, etc..)
la production  (électricien, mécanique de précision,)
les services  (coiffeurs, cordonnier, couturier, esthéticienne, fourreur,)

 

Les métiers d’art comporte 3 familles

la fabrication traditionnelle
les métiers de la restauration (de patrimoine)
les métiers de la création.

 

Pour conclure cette première partie de ma présentation, j’ajouterais seulement que certaines chambres de métiers gèrent un Centre de Formation d’Apprentis en alternance dans lesquels les résultats sont d’un très bon niveau et que 80% des jeunes ayant leur diplôme qui sortent de ces établissements ont un travail.

 

Je vais vous présenter maintenant un power-point illustrant ce que je viens de vous dire et qui concerne la CMA de l’Indre.

 
Dernière modification : 31/03/2017
 
Retour haut de page
 
 
 
 

Le monde

Chargement : 91 ms